retour liste billets d'actualité

L'innovation

Billet d'actualité du lundi 31 décembre 2018

Innovation

«Au commencement était le verbe». Étudions donc d’abord  l’étymologie du verbe innover avant d’aller regarder de plus près la signification du mot «innovation», devenu un «buzzword» depuis que le monde de l’entreprise s’en est emparé avec boulimie.

Du latin «in» qui signifie : dans et «novare» qui signifie nouveau, «innover» est donc le fait de rendre nouveau, renouveler, et/ou transformer. À ne surtout pas confondre avec une invention ou une découverte qui, à la différence d’une innovation, n’est pas systématiquement commercialisée.

Les raisons du succès 

Depuis quelques années, le mot  «innovation» est partout et notamment dans des phrases aussi prometteuses que «L’innovation, au cœur de notre stratégie», «L’innovation, au cœur de notre ADN» et se glisse même dans le management : «L’innovation, au cœur de notre système de management».

Si ce terme a le vent en poupe et peut parfois sonner creux, l’innovation est une réalité qualifiable et quantifiable. En effet, si les entreprises la considèrent comme le nouveau graal, c’est parce qu’elles ont pris conscience qu’innover était aussi essentiel que respirer pour vivre. L’innovation leur permet de ne pas être dépassées et représente aussi un puissant levier de croissance.

Signification réelle

Selon Clayton Christensen (professeur à Harvard Business School), il existe 3 niveaux d’innovation.

L’innovation de continuité : cette innovation consiste en l’amélioration d’un produit existant.

Ex: les écouteurs sans-fil d’Apple.

L’innovation de rupture : cette innovation bouleverse ce qui existe déjà.

Ex: la sortie du premier i-phone qui a totalement modifié le marché de la téléphonie portable.

L’innovation de contournement : c’est la transformation de produits complexes ou coûteux en produits simples destinés au plus grand nombre.

Ex : la stratégie adoptée par Easyjet pour gagner de nouveaux clients.

Des outils pour innover

De véritables dispositifs (encore des anglicismes) comme le «Design thinking» et le «Concept Knowledge» favorisent l’innovation en s’appuyant sur des expertises comme l’anthropologie ou l’expérience utilisateur. Toutes les entreprises peuvent mettre en place des dispositifs pour favoriser l’innovation : entreprenariats internes, incubateurs, Fab Lab.

Si l’innovation séduit, elle effraie aussi.  Ce sont le cas des banques qui voient d’un très mauvais œil Orange leur prendre des parts de marché avec Orange Bank, la banque mobile créée en 2017 par l’opérateur.

Pour réussir

Une chose est sûre, on ne peut pas penser innovation sans réfléchir, voire revoir (je joue sur les mots) l’organisation du travail.

Les systèmes de management actuels, trop souvent organisés en silo, ne favorisent pas l’émergence de la créativité et de surcroît l’innovation.

Les collaborateurs doivent être impliqués dans des modèles d’organisations agiles(souples) car l’innovation jaillit plus facilement dans le cadre d’ateliers collaboratifs.

 

L’innovation est donc nécessaire voire indispensable à toute entreprise afin de pouvoir répondre aux besoins changeants des consommateurs et rester dans la course.

retour liste billets d'actualité