retour liste billets d'actualité

Nulla dies sine linea

Billet d'actualité du mardi 29 octobre 2019

Écrire un article de blog, du contenu pour le site de votre entreprise, une newsletter ou plus simplement un e-mail prend du temps. Même si certain·es sont plus rapides que d'autres, écrire exige toujours un temps dont on ne dispose pas parfois. Heureusement, des solutions existent afin d'écrire plus vite.

Mais pourquoi écrire prend-il autant de temps ?
3 raisons principales

Écrire n’est pas un acte naturel comme parler. Si on apprend à parler sans effort
(par mimétisme), apprendre à écrire nécessite un apprentissage cognitif plus coûteux.
Écrire est donc plus difficile que parler.

Écrire peut être très chronophage car les variantes sont infinies.
En effet, un texte n’est jamais figé, il peut toujours être modifié en changeant un mot, un verbe, un adjectif, une tournure de phrase. Il faut d’ailleurs savoir s’arrêter au risque d’avoir les coudées trop franches et de supprimer
une formulation intéressante.

Écrire est facile lorsqu’il s’agit de raconter au fil de la plume votre dernier voyage.
En revanche, il est plus délicat de rédiger du contenu (brand content) afin d’augmenter le trafic de votre site marchand car écrire sera le résultat d’une stratégie que vous aurez conçue.

Une chose est certaine, si vous lisez cet article, c’est que le sujet vous intéresse et que vous aimeriez sans doute réussir à écrire plus rapidement.

Je vous comprends car j’ai la même ambition : écrire toujours plus rapidement, j'espère même un jour réussir à écrire plus vite que mon ombre.

Si écrire au fil de la plume est un passe-temps, écrire sous la contrainte d’objectifs à atteindre est un marathon parsemé d'embûches.

 

Il s’agit de trouver le meilleur mot, le mot exact, le mot précis, celui qui réussira à toucher en plein cœur votre cible et déclencher le fameux
«call to action».

Et bien, comme j’aime être efficace et ne pas perdre mon temps, j’ai JUSTEMENT réfléchi à des techniques qui me permettraient de gagner
du temps.

Fruits des résultats de mon expérience de scribe/rédacteur/plume, j’applique les 5 principes suivants afin d'écrire plus rapidement.

Et comme l’écriture ne supporte pas la médiocrité, l'enjeu est de gagner du temps sans sacrifier la qualité sur l’hôtel de la médiocrité. Il s’agit donc d’écrire vite ET bien !

Les 5 conseils à suivre (5 comme les doigts de votre main) pour rédiger
plus rapidement

 

1er CONSEIL : FIXEZ-VOUS une durée.
Ne vous lancez pas tête baissée dans l’écriture sans avoir fixé une durée au préalable. Par exemple, dites-vous.
"Je dois écrire ce mail délicat à tel fournisseur, je vais le faire en 10 minutes mais pas une de plus !" Cette règle est essentielle car si vous ne vous astreignez pas
à la respecter, vous pourriez être happé.e par votre sujet et y passer beaucoup plus de temps que prévu. Le chronomètre de votre smartphone fera parfaitement l’affaire!

2e CONSEIL : CONCENTREZ-VOUS.

Écrire nécessite d’être au calme. Si vous êtes interrompu·e toutes les 5 minutes par vos notifications d’e-mail ou le flux de votre site d’informations préféré, vous perdez du temps. La solution : éteignez votre portable. Et si vous travaillez dans un open-space, portez un casque ou des Boules Quies.

 

 

3e CONSEIL : ÉCRIVEZ AU MOMENT
DE LA JOURNÉE OÙ VOUS ÊTES LE/LA PLUS PRODUCTIF•VE.

Choisissez le moment dans la journée où vous êtes le plus productif•ve.
Si vous êtes du matin, écrivez le matin et si vous êtes plutôt du soir,
écrivez le soir.

Vous n’aurez peut-être pas toujours le choix notamment si vous dépendez
d’un planning éditorial ou des contraintes du calendrier mais si vous l'avez, choisissez le moment qui vous convient le mieux.

Travailler dans l’urgence permet aussi d’être plus rapide. L’idée EST que vous trouviez la technique qui vous convient le mieux.

4e CONSEIL : RÉDIGEZ UN PLAN.

Quelles informations souhaitez-vous transmettre?
Quels sont vos objectifs ? Ce plan sera le squelette qui vous servira de ligne directrice et qui vous évitera
de vous éparpiller.

5e CONSEIL : ÉCRIVEZ D’UNE SEULE TRAITE. 

Prenez votre plume et écrivez un premier jet.
Ne commencez pas à réfléchir aux synonymes éventuels qui pourraient remplacer tel mot que vous trouvez un peu plat, ni sur l’orthographe
de ce mot dont vous doutez. 
Vous verrez tout cela plus tard.

Ne perdez pas de temps. Aussi imparfait soit-il, ce brouillon sera une première base de travail
que vous n’aurez plus qu’à améliorer.
Même si vous visez l’excellence, soyez indulgent, le temps de l'exigence viendra au moment de la touche finale.

Dernier conseil :
Suivez le principe de Pline l’Ancien qui avait dit ou écrit "Nulla dies sine linea" qui signifie "Pas de jour sans une seule ligne".
Sachez que plus vous écrirez, plus vous écrirez bien
et surtout plus vous écrirez vite.

 

Et vous? Vous écrivez plutôt vite ou plutôt lentement ?

À vos stylos!

retour liste billets d'actualité