EDF

Paris, veille de Noël. La ville est un diadème scintillant de mille feux.  

Les rues et les avenues, habillées de guirlandes électriques, ressemblent à des courtisanes vêtues de leurs plus beaux atours. Les étoiles pâlissent dans le ciel sombre. 

Les grands magasins projettent une lumière jaune épaisse qui blanchit l’asphalte et fait cligner les yeux des passants. Pressés comme des bêtes traquées, les passants, chargés de paquets, se croisent sans se voir.

L’obscurité n’existe plus. Paris est devenu un feu de joie incandescent.

 

La terre vue du ciel

Vu d’un satellite, le globe terrestre est une boule minuscule parsemée de traits électriques fibreux semblables à des coulées de lave.

Sur terre, il neige. La température est glaciale.

Les lampes sont allumées, les radiateurs branchés,

les guirlandes clignotent, les machines tournent à plein régime. EDF craint une panne.

Paul, commissaire de police, se fait couler un bain brûlant. Il vient de terminer son service et n’a qu’une hâte, se coucher et dormir. Il fêtera Noël demain.

Aliénor, elle, jette son portable au fond de son sac au même moment qu’un regard dans le miroir.

Elle retourne dans la salle de bains et prend son rouge à lèvres.

À la maternité de l’hôpital Saint-Joseph, Pauline commence son service tandis que la tour Eiffel se met à clignoter devant le regard admiratif des touristes étrangers.

Black-out

Quand tout d’un coup, black out ! Le quartier du XIVe arrondissement se plonge brutalement dans l’obscurité!

Le lion de la place Denfert-Rochereau devient une ombre grossière et informe.

Des cris puis un silence assourdissant. Les premières bougies sont allumées dans des appartements aussi noir que l’ébène. Paul arrête le jet du mitigeur.

Aliénor trouve de vieilles bougies dans le placard de l’entrée qu’elle allume aussitôt.

À Saint-Joseph, le groupe électrogène a pris le relais et permet à Pauline, en salle de travail d’aider une femme à donner la vie. Alertées, les équipes d’EDF interviennent rapidement. Des techniciens, tels une armée de soldats bleus, se déploient dans la zone. 

Munis d’appareils, tels des chercheurs d'or, traquent l’origine de la panne. Le courant est rétabli.

Paul sort enfin de son bain, Aliénor souffle les bougies disposées sur un plateau. Pauline aide un bébé à sortir du ventre de sa mère. Le bébé hurle, il est magnifique.

Il est 19H30, le courant est rétabli.

La rue Daguerre et les décorations de Noël se mettent à nouveau à briller.