Lucky Strike

Paul s'est pris le diagnostic du médecin dans le visage comme une gifle. Il doit s'arrêter de fumer. L'odeur des volutes de fumée, le toucher du filtre sous ses doigts,

les filandres du tabac qui s'en échappent et restent parfois sur sa langue, seront bientôt un lointain souvenir.

 

Nuit sans sommeil

Le jour ne va pas tarder à se lever. Paul ne trouve pas le sommeil malgré le somnifère avalé avec un verre d'eau au goût amer.

Nuit tourmentée, agitée où le lit est soudain inutile.

Paul allume sa lampe de chevet, la lumière jaune lui saute aux yeux et l'éblouit, il ouvre un livre, lit quelques lignes. Les mots sont des papillons de nuit qui s'envolent et planent au-dessus de sa tête.

Lucky Strike

Le paquet de Lucky Strike trône fièrement sur son bureau, sa cible rouge le nargue. Si seulement il pouvait prendre une cigarette, la porter à ses lèvres et inspirer une bouffée de nicotine. Mais l'interdiction pèse.

Ses poumons l'en empêchent.

Le bonsaï sur la cheminée est en train de mourir.

Paul se lève, prend son paquet de cigarettes, le jette à la poubelle. Il s'éloigne puis revient. Il hésite quelques secondes puis reprend le paquet, l'ouvre, fébrile, tire une cigarette, la glisse entre son index et son majeur, l'allume et inhale cette dernière bouffée dans un sourire.