Moët et Chandon

Toute la journée, Anushka, 2O ans, jeune modèle s’est glissée, dans les robes sublimes des maisons Dior, Chanel et Givenchy.

La journée s’achève, elle retrouve la suite confortable du palace parisien où elle a élu domicile le temps des collections.

Saoule de fatigue et enivrée du bonheur de sa journée, elle contemple d’un air satisfait chaque détail de sa suite.

Elle observe le lit king-size, sa couverture en cachemire, ses draps épais d’une blancheur immaculée qui saute aux yeux, la plaque de marbre sinueuse de la commode, l’or des poignées de porte, les fenêtres donnant sur une place parisienne, les pivoines fuchsia jetées dans un vase qui distillent un délicat parfum dans l’atmosphère.

Tout ce luxe surrané la fait tressaillir de bonheur.

Elle ressent une grande fierté d'être, aussi jeune, dans un lieu aussi magnifique. Elle, qui aidait sa mère, il y a encore quelques mois sur les marchés.

Quelle chance!

Le soleil couchant inonde la suite d’un ocre jaune qui transforme la suite en palais des Mille et Une Nuits.

 

Morphée

En se démaquillant devant l'immense glace, elle s'amuse de voir réapparaître son visage enfantin.

Elle enfile un jean, un tee-shirt, se fait une queue

de cheval à la hâte et s'écroule sur le lit.

Les yeux à peine fermés, elle s'assoupit aussitôt.

Réveillée en sursaut par la sonnerie de son portable,

son agent la supplie de le rejoindre à une soirée VIP.

Anushka, grande professionnelle, ne veut jamais décevoir. Elle honore donc tous ses engagements

en n’abusant jamais de son statut de privilégiée.

Lucide, elle a conscience que des milliers de jeunes filles aimeraient être à sa place. Anushka a tapé dans l’oeil du recruteur de l’agence car elle a la grâce, un éclat dans le regard, une désinvolture dans la démarche et ce fameux je-ne-sais-quoi.

 

Le club

Elle donne l’adresse du club au chauffeur de l’hôtel.

En un rien de temps, la limousine est garée devant

le club privé. Deux molosses, les bras croisés encadrent

la porte d’entrée devant laquelle un attroupement de personnes piétine en gloussant.

Immédiatement reconnue, un passage se crée et la porte d’entrée s’ouvre.

À l’intérieur, elle retrouve son agent, des connaissances

et tout le petit monde professionnel auquel elle appartient. Elle sourit, embrasse, serre des mains, répond, rit parfois.

Pourtant, elle a une seule envie en tête, retrouver son lit pour enfin dormir. Polie, elle n’en montre rien.

À deux heures du matin, elle finit par s’éclipser.

Comme une étoile filante, elle rejoint son hôtel.

Devant sa porte, une rose blanche et un post-it.

Sur celui-ci écrit à la main «minuit plein d’étoiles, il est tard, je t’embrasse».

Trop fatiguée, elle ramasse la rose blanche et le post-it sans se poser de question et rentre dans sa suite.

 

Moët et Chandon

Sur un guéridon en acajou, une bouteille

de Moët et Chandon dans un seau et une coupe.

Posée délicatement contre la bouteille, une enveloppe blanche avec ses initiales calligraphiées.

Elle se sert une coupe, la porte à ses lèvres, les fines bulles de champagne caressent son palais.

Elle saisit l’enveloppe, l’ouvre et découvre une longue lettre qu’elle n’a même pas le temps de lire car elle s’endort.