• Agnès PICHON

5 conseils à suivre pour écrire plus vite

Dernière mise à jour : 9 août



Vous trouvez qu’écrire est chronophage et que rédiger un écrit professionnel efficace sans disposer de longues heures devant vous est impossible. Rassurez-vous, écrire vite ou plus vite un mail, un post LinkedIn, un article de blog, un argumentaire commercial est tout à fait possible. Découvrez vite ci-dessous tous mes conseils (et notamment ceux que j’applique) afin de rédiger mieux et surtout plus vite.


Écrire, une activité qui peut être chronophage


J’écris tous les jours : des articles de blog, des bios, des posts LinkedIn, des argumentaires, des lettres, etc.

Encore aujourd'hui, je vous confirme qu’écrire est très chronophage. Trouver les mots pertinents, le titre qui tue ne se fait pas d'un claquement de doigt. De plus, insérer des mots-clefs dans un texte, précieux sésame pour le référencement naturel ne se fait pas en 5 minutes. Malgré ces difficultés et fruits des milliers d’heures de travail, j’applique les 5 principes suivants pour rédiger plus vite. Les journées ne font que 24 heures ! Et comme vous, je dois optimiser mon temps. Mais attention ! Si l 'enjeu est de gagner du temps, il ne s’agit en aucun cas de sacrifier la qualité !






Mes 5 conseils pour écrire PLUS vite


1er CONSEIL : ISOLEZ-VOUS


À moins d’être totalement hermétique au bruit, ce qui n'est pas du tout mon cas, écrire exige d’être dans un endroit calme. En effet, comment pouvez-vous réussir à écrire vite si vous êtes interrompu toutes les 2 minutes par votre sonnerie de téléphone, vos notifications d’e-mails, ou vos notifications LinkedIn ? Et, je ne parle même pas de la voix de stentor de votre collègue (très sympa au demeurant) qui résonne dans l’open-space et qui vous fait lever la tête de votre écran et donc rédiger moins vite. Le remède ? Isolez-vous. Certes, ce n'est pas très convivial, mais très efficace.. Fabriquez-vous une bulle en éteignant votre portable. Fermez la porte de votre bureau si vous en avez un. Et si vous travaillez dans un open-space, portez un casque ou des boules Quies. En télétravail, demandez gentiment à vos enfants ou ados d'aller dans leurs chambres et à votre chien d'arrêter d'aboyer !





2e CONSEIL : FIXEZ-VOUS UNE DURÉE

Connaissez-vous la loi de Parkinson ? Si vous ne la connaissez pas encore, elle se caractérise par : « Plus on a le temps pour réaliser une tâche, plus cette tâche prend du temps ». Ainsi, avant même de vous lancer tête baissée dans l’écriture d’un article de blog, d’un post LinkedIn, etc. Fixez une durée. Par exemple, 20 minutes pour rédiger ce compte-rendu de réunion ou 10 minutes max pour rédiger et envoyer ce mail ! » Mettez une alarme sur votre smartphone afin de respecter le temps imparti ! Un peu stressant, mais très efficace ! Cette discipline vous permettra de gagner un temps précieux.





3e CONSEIL : ÉCRIVEZ AU MOMENT DE LA JOURNÉE OÙ VOUS ÊTES LE PLUS PRODUCTIF


Nous sommes tous différents. Certains sont du matin et d’autres du soir. D'autres ne sont ni l'un ni l'autre...Choisissez donc le moment de la journée où vous êtes le plus productif. Si vous êtes plutôt du matin, écrivez plutôt le matin et si vous êtes du soir, écrivez plutôt à la nuit tombée. Ma phrase est un peu inutile (c'était pour vérifier si vous étiez toujours là ). Je parle bien sûr de documents écrits un peu longs comme un argumentaire commercial, un compte-rendu de réunion, etc. Respectez votre rythme, mais vous n’aurez peut-être pas toujours le choix de le faire, ! Et si travailler dans l’urgence vous convient,, ne changez surtout pas vos habitudes !




4e CONSEIL : RÉDIGEZ UN PLAN


Je sais, c'est un peu scolaire. C'est un défaut professionnel, mais pas que ! Pourquoi ? Car un plan est un moyen très efficace afin de ne pas se disperser et de gagner du temps. De plus, il n'y as pas que les profs qui adorent les plans.

Avant d'écrire, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles informations souhaitez-vous transmettre ?

  • Quels sont vos objectifs ?

  • Que souhaitez-vous que votre destinataire fasse à l'issue de la lecture de votre écrit ?

Ce plan vous servira de ligne directrice et vous évitera de vous éparpiller.


5e CONSEIL : ÉCRIVEZ D’UNE SEULE TRAITE


Ne passez pas trop de temps à réfléchir au sujet. Ne vous perdez pas dans de trop longues recherches. Sauf si vous rédigez un argumentaire commercial de 200 pages ou un e-book. Prenez votre plume et écrivez un premier jet. Ne réfléchissez pas aux synonymes qui pourraient remplacer tel mot que vous trouvez un peu plat ni à l’orthographe de ce mot dont vous n'êtes plus très sûr ni à cette tournure de phrase un peu lourde. Ne perdez pas de temps ! Aussi imparfait soit-il, ce brouillon sera une première base de travail qu’il vous suffira d’améliorer. Le temps de l'exigence viendra au moment des retouches finales 🖌



Pour conclure, écrire prend du temps, mais écrire peut être encore plus long si vous ne vous imposez pas des limites.

Besoin de conseils supplémentaires pour écrire plus vite ? cliquez ici.

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout