• Agnès PICHON

Comment rédiger un article de blog efficace ?

Dernière mise à jour : 29 sept.

Vous pensez qu’il suffit de publier un article de blog sur votre site web pour qu’il soit lu.

Pourtant, ce n’est vraiment pas le cas ! En effet, votre article de blog entre en concurrence avec des milliers d’autres articles. Il doit donc se démarquer à tout prix pour capter l’attention des internautes, mais aussi celle des algorithmes. Rassurez-vous, cette mission n’est pas impossible ! En apportant un contenu de qualité et un "tone of voice" original, créez du trafic sur votre site. Découvrez vite ci-dessous les principes de l’écriture web pour écrire des articles de blog percutants.



Quel est l’objectif de votre article de blog ?


Le contenu est roi, mais publier du contenu pour publier du contenu est parfaitement inutile.

Et ce n’est pas parce que vous venez de publier sur votre site web un article de blog de 1 500 mots illustré d’une magnifique photo trouvée sur Pixabay que vous allez fédérer une communauté et faire grandir votre marque ! Donc, avant même de trouver le sujet, ou l’angle de votre article, définissez en priorité son objectif.



Les objectifs d’un article de blog :



  • Diffuser des informations sur votre entreprise (lancement de produit, partenariat, etc.)

  • Gagner de nouveaux clients,

  • Fidéliser vos clients,

  • Obtenir l’adresse e-mail de l’internaute,

  • Améliorer votre référencement naturel,

  • Etc.


Étude de cas :


Une entreprise de logiciels vient de sortir un nouveau logiciel.


Objectifs de l’article de blog


  • Présenter les caractéristiques du logiciel,

  • Décrire les bénéfices client,

  • Gagner de nouveaux clients en insérant un call-to-action dans la conclusion.



Combien de mots doit contenir un article de blog ?


Je n’ai pas une seule et unique réponse à vous donner, car plusieurs chiffres circulent sur le net.

Néanmoins, Semrush (référence en matière d’optimisation SEO) précise que les articles de blog qui génèrent le plus de trafic sont les articles de 7 000 mots. Mais, disposez-vous toujours du temps suffisant et des ressources internes : rédacteurs web, ghostwriters pour écrire un article de 7 000 mots, et cela au moins 4 fois par mois ?

Je précise qu'un très bon article de 800 mots est préférable à un article moyen de 7 000 mots.

Pour ma part, j’écris des articles entre 800 et 2 000 mots.

Indépendamment du nombre de mots, l’essentiel est de réussir à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

À votre avis, combien de mots comporte cet article ?




Comment structurer un article de blog ?


« Sur le web, l’internaute ne lit pas, il scanne ».

En moyenne, les utilisateurs lisent environ 20% d’une page web*.


Selon les études d’Eye tracking, le titre, le chapô, les intertitres, et les liens d’un article de blog sont plus lus que les autres parties du texte. Vous devez donc soigner ces contenus qui sont lus en priorité. Par exemple, si le titre ou le chapô ne suscite pas l’intérêt de l’internaute, votre taux de rebond risque d’augmenter. Souhaitez-vous découvrir de quelle façon l’œil lit une page web ? Lisez cet article sur les habitudes de lecture des internautes .



Les différentes parties d’un article de blog


  • Le titre,

  • Le châpo,

  • Les titres [H1] [H2] [H3] [H4], etc.

  • La conclusion


Quand j’écris un article de blog, j’utilise toujours la structure : titre, châpo, titres [H1] [H2] [H3] [H4], et conclusion.

Et je n'oublie jamais d’insérer un call-to-action dans la conclusion.





Comment trouver un titre accrocheur pour un article de blog ?

David OGILVY, concepteur-rédacteur anglais a écrit « En moyenne, 5 x plus de gens lisent le titre que le reste du texte ».


Le titre de votre article de blog joue un rôle essentiel. Même si votre article est extraordinaire, si le titre n’accroche pas le lecteur, vous risquez de perdre de potentiels lecteurs et donc de potentiels clients…

Votre titre doit donc être percutant, mais pas que !

Il doit réussir à exprimer ce dont il va être question.


Et si vous utilisez un putaclic, par exemple : « Comment augmenter votre chiffre d’affaires de 70 % en 2 jours ? » ou « Comment perdre 5 kilos en 3 jours ? » Certes, ce type de titre va attirer l’attention, mais vous risquez de décevoir l'internaute si vous ne réussissez pas à lui offrir le contenu qui va régler son problème. Et votre image de marque risque d’en pâtir au passage. Pour vérifier l’efficacité de votre titre en matière de SEO, vous pouvez utiliser Headline Studio. L’abonnement annuel revient à 108 $ pour la formule standard, mais le nombre de recherches est limité. Vous pouvez l’upgrader (désolée pour l’anglicisme) pour quelques euros de plus.



Comment rédiger un châpo pour un article de blog ?



En journalisme, le châpo est un texte court qui sert à amener le lecteur à lire l’article. En rédaction web, c’est à peu près la même chose, mais en plus fort ! Votre châpo ou chapeau, comme vous préférez, doit présenter le sujet et donner envie de lire la suite. Il doit contenir l’information principale, bien sûr et les mots-clés. C’est important pour votre référencement. Pour le rédiger, utilisez la méthode de Quintilien et répondez à la série de questions suivantes.


Pour illustrer mon propos, j’ai pris le cas de cet article de blog que vous avez sous les yeux.


  1. Qui ? Les entreprises, les marques, les bloggers, les rédacteurs web, etc.

  2. Quoi ? Comment rédiger un article de blog efficace ?

  3. Où : Internet français.

  4. Avec quels moyens ? Les principes de la rédaction web.

  5. Pourquoi ? Pour atteindre un objectif marketing ou de communication;

  6. Comment ? En utilisant une structure claire,

  7. Quand ? Maintenant et demain...



5 conseils de rédaction pour rédiger un article de blog percutant





Rédiger pour le web ne revient pas à rédiger un argumentaire commercial, une lettre de motivation ou un discours. Sur le web, l’internaute scanne le contenu. Pressé, il souhaite accéder à l’information qu’il recherche dans les plus brefs délais. Ainsi, afin de répondre à ses attentes, la rédaction web a posé quelques grands principes.

Suivez les 5 conseils suivants et obtenez un contenu agréable à lire pour l’internaute.


1ER CONSEIL : rédigez des phrases courtes et des mots simples, entre 10 à 18 mots maximum.

Si l’internaute connaît le sujet, vous pouvez rédiger des phrases jusqu’à 22 mots. 2E CONSEIL : Soyez concret et direct. Inutile d’y aller par quatre chemins.


3E CONSEIL : Soyez humain. Utilisez le vocabulaire des émotions et les 5 sens. Jouez la carte de la proximité, sans être trop familier !


4E CONSEIL : Utilisez le lexique et la culture de votre cible. Si vous voulez être compris et atteindre votre objectif, vous devez vous exprimer avec les mots de votre audience. Vous n’écrirez pas de la même façon à des experts-comptables ou à des geeks.


5E CONSEIL : Faites de l’humour. Cela peut sembler inapproprié surtout lorsque l’on parle de sujets sérieux, mais l’humour permet de créer une proximité avec votre audience, incite la poursuite de la lecture et la rend plus agréable !




Quelques conseils pour rédiger un article de blog optimisé SEO


Même si vous ne devez jamais écrire pour le SEO, mais pour les internautes, connaître le SEO permet d’obtenir un meilleur classement dans le SERP. Pensez donc à bien choisir les mots clefs dans votre article. Les mots clefs sont les mots que l’internaute va taper dans la barre de recherche de son moteur de recherche préféré pour obtenir une réponse à une question qu’il se pose. Par exemple : "Comment rédiger un article de blog efficace ?" Ici, le mot clef est : article de blog comme vous deviez vous en douter 😉 Ainsi, pensez aux mots clefs et au champ lexical de votre sujet avant de rédiger votre article.



Quelles sont les techniques pour optimiser votre article de blog ?


  • Mettez en gras vos mots clefs,

  • Mettez en place un maillage interne,

  • Insérez des liens externes,

  • Utilisez des titres [H1] [H2] [H3] [H4],

  • Rédigez un contenu à haute valeur ajoutée, et UNIQUE !

  • Etc.



Souhaitez-vous en savoir plus sur le comportement des internautes ? installez Google Analytics. Vous pourrez ainsi ajuster votre stratégie éditoriale en fonction des résultats.







Vous avez donc maintenant toutes les clefs pour rédiger un article de blog percutant.

Mais si malgré l’application de ces techniques, les résultats se font attendre, persévérez ! Il faut publier souvent, et au minimum 4 fois par mois afin de susciter l’attention des moteurs de recherche.

Vous manquez de temps ? Vous manquez d’inspiration ? Vous ne disposez pas des ressources en interne ? Cliquez ici.



*Jakob NIELSEN

121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout